Please update your Flash Player to view content.

La Rosselle: une rivière en cours de renaturation
Imprimer Envoyer

Les pistes cyclables de Nousseviller à Théding

Télécharger l'itinéraire au format pdf

http://www.agglo-forbach.fr/site/tourisme_pistes.php

nouss-pistes-cyclables
Mise à jour le Mardi, 07 Juin 2011 14:54
 
Imprimer Envoyer

Les pistes cyclables autour de la Rosselle

Télécharger l'itinéraire au format pdf

http://www.agglo-forbach.fr/site/tourisme_pistes.php

forbach-pistes-cyclables
Mise à jour le Mardi, 07 Juin 2011 14:55
 
Imprimer Envoyer
 
Hydrologie
La Rosselle présente des fluctuations saisonnières de débit peu marquées, à l'inverse de la plupart des cours d'eau lorrains. Les hautes eaux se déroulent en hiver et portent le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 2,39 et 2,53 m³ par seconde, de décembre à février inclus (avec un maximum très léger en février). Dès le mois de mars, le débit baisse lentement jusqu'aux basses eaux d'été qui ont lieu de juin à octobre, entraînant une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 1,50 m³ au mois de septembre. Mais les fluctuations peuvent être plus prononcées sur de courtes périodes et variables selon les années.
À l'étiage, le VCN3 peut baisser jusque 0,970 m³, en cas de période quinquennale sèche, soit plus de la moitié de son module, ce qui peut être considéré comme restant très abondant pour ce petit cours d'eau, et représente un profil très différent des autres cours d'eau lorrains.
Les crues cependant peuvent être importantes compte tenu de la taille assez exigüe du bassin. Les QIX 2 et QIX 5 valent en effet respectivement 12 et 18 m³. Le QIX 10 ou débit calculé de crue décennale est de 22 m³ par seconde, le QIX 20 de 25 m³. Quant au QIX 50, il se monte à 30 m³ par seconde.
Le débit instantané maximal enregistré à Petite-Rosselle a été de 18,6 m³ par seconde le 21 décembre 1993, tandis que la valeur journalière maximale était de 24,5 m³ par seconde le 31 décembre 1978.
Au total, la Rosselle est une rivière très régulière, sauf crues exceptionnelles, et assez abondante dans le contexte des rivières du plateau lorrain. La lame d'eau écoulée dans son bassin est de 314 millimètres annuellement, ce qui est presque égal à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (320 millimètres), mais reste très inférieur à la moyenne du bassin de la Moselle (445 millimètres à Hauconcourt en aval de Metz). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) se monte dès lors à 9,9 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.
Qualité de l’eau
En 2006, l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse attribuait à l'eau de la Rosselle, analysée au niveau de Petite-Rosselle, la qualité générale de "mauvaise" (catégorie 3), à l'instar de l'année précédente, mais en légère amélioration par rapport aux années 2002-2004 où sa qualification était "très mauvaise" (catégorie M). Tout au long de la décennie 1997-2006, la qualité de l'eau de la rivière a oscillé entre "mauvaise" et "très mauvaise" et les progrès semblent fort lents [3]. Quoique globalement en baisse par rapport aux années 1990, la teneur en ion ammonium ou NH4+ a effectué un bond dans le mauvais sens en 2006, et se situait à un niveau quinze fois trop élevé pour mériter ne fut-ce que la mention "passable". La demande chimique en oxygène (DCO), elle aussi en hausse très nette, atteint à nouveau la limite où l'on devra requalifier la qualité de l'eau de la rivière en "très mauvaise". À noter que le taux de saturation en oxygène atteignait le triste record de 34 % en 2006 contre 70 % nécessaire pour obtenir la mention "bonne" et correspondait à la teneur en oxygène inquiétante de seulement 2,7 milligrammes par litre, en forte baisse depuis 2004.

Situation géographique et qualité de l'eau de la Rosselle

Article publié par:http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosselle

La Rosselle est une rivière française et allemande qui coule dans le département de la Moselle en France et dans le land de Sarre en Allemagne. C'est un affluent de la Sarre, donc un sous-affluent du Rhin par la Moselle.

Géographie

La Rosselle prend sa source à Longeville-lès-Saint-Avold, dans le département de la Moselle en France. Elle forme la frontière entre la France et l'Allemagne entre Morsbach et Petite-Rosselle en France et Großrosseln en Allemagne. Elle se jette dans la Sarre, en Allemagne, aux environs de Völklingen. Sa longueur totale est de 38 kilomètres, dont 32,8 en France[].

Communes traversée

La Rosselle traverse les treize communes françaises de Longeville-lès-Saint-Avold, Saint-Avold, Macheren, Hombourg-Haut, Betting, Freyming-Merlebach, Béning-lès-Saint-Avold, Cocheren, Rosbruck, Morsbach, Forbach et Petite-Rosselle ainsi que Boucheporn[1].

Affluents

 

En France, la Rosselle a huit affluents référencés : le Muehlegraben, le Maimahdbach, le Katharinenbach, le Dotelbach, le ruisseau le Merle, le Kochernbach, le Morsbach, le Muhlbach[].

La Rosselle est une rivière moyennement abondante. Son débit a été observé sur une période de 41 ans (1966-2006), à Petite-Rosselle, localité du département de la Moselle, située peu avant la frontière allemande[]. Le bassin versant de la rivière y est de 190 km², c'est-à-dire plus de 90 % de sa totalité.

Le débit moyen interannuel ou module de la rivière à Petite-Rosselle est de 1,89 m³ par seconde.

Hydrologie

La Rosselle présente des fluctuations saisonnières de débit peu marquées, à l'inverse de la plupart des cours d'eau lorrains. Les hautes eaux se déroulent en hiver et portent le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 2,39 et 2,53 m³ par seconde, de décembre à février inclus (avec un maximum très léger en février). Dès le mois de mars, le débit baisse lentement jusqu'aux basses eaux d'été qui ont lieu de juin à octobre, entraînant une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 1,50 m³ au mois de septembre. Mais les fluctuations peuvent être plus prononcées sur de courtes périodes et variables selon les années.

À l'étiage, le VCN3 peut baisser jusque 0,970 m³, en cas de période quinquennale sèche, soit plus de la moitié de son module, ce qui peut être considéré comme restant très abondant pour ce petit cours d'eau, et représente un profil très différent des autres cours d'eau lorrains.

Les crues cependant peuvent être importantes compte tenu de la taille assez exigüe du bassin. Les QIX 2 et QIX 5 valent en effet respectivement 12 et 18 m³. Le QIX 10 ou débit calculé de crue décennale est de 22 m³ par seconde, le QIX 20 de 25 m³. Quant au QIX 50, il se monte à 30 m³ par seconde.

Le débit instantané maximal enregistré à Petite-Rosselle a été de 18,6 m³ par seconde le 21 décembre 1993, tandis que la valeur journalière maximale était de 24,5 m³ par seconde le 31 décembre 1978.

Au total, la Rosselle est une rivière très régulière, sauf crues exceptionnelles, et assez abondante dans le contexte des rivières du plateau lorrain. La lame d'eau écoulée dans son bassin est de 314 millimètres annuellement, ce qui est presque égal à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (320 millimètres), mais reste très inférieur à la moyenne du bassin de la Moselle (445 millimètres à Hauconcourt en aval de Metz). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) se monte dès lors à 9,9 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Qualité de l’eau

En 2006, l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse attribuait à l'eau de la Rosselle, analysée au niveau de Petite-Rosselle, la qualité générale de "mauvaise" (catégorie 3), à l'instar de l'année précédente, mais en légère amélioration par rapport aux années 2002-2004 où sa qualification était "très mauvaise" (catégorie M). Tout au long de la décennie 1997-2006, la qualité de l'eau de la rivière a oscillé entre "mauvaise" et "très mauvaise" et les progrès semblent fort lents [3]. Quoique globalement en baisse par rapport aux années 1990, la teneur en ion ammonium ou NH4+ a effectué un bond dans le mauvais sens en 2006, et se situait à un niveau quinze fois trop élevé pour mériter ne fut-ce que la mention "passable". La demande chimique en oxygène (DCO), elle aussi en hausse très nette, atteint à nouveau la limite où l'on devra requalifier la qualité de l'eau de la rivière en "très mauvaise". À noter que le taux de saturation en oxygène atteignait le triste record de 34 % en 2006 contre 70 % nécessaire pour obtenir la mention "bonne" et correspondait à la teneur en oxygène inquiétante de seulement 2,7 milligrammes par litre, en forte baisse depuis 2004.
Mise à jour le Jeudi, 28 Avril 2011 14:10
 
Imprimer Envoyer

 

Le saviez-vous ?
Les pics dépendent des insectes des bois morts pour 97% de leur nourriture en hiver ? Les vieux arbres comme les bois morts encore debout ou au sol fournissent une kyrielle d’habitats pour la faune : ils abritent des oiseaux, des chauves souris, ainsi que d’autres mammifères, et sont particulièrement importants pour les insectes et les oiseaux.

Pourquoi s’occuper des plantations aux abords de la rivière ? Véritable corridor biologique la ripisylve (forêt de rivière) a des fonctions importantes d’abri et de source de nourriture pour la faune.

Le système racinaire de la ripisylve et les bactéries qui y sont associées constituent une pompe épuratrice pour certains polluants (phosphates et nitrates d’origine agricole ou urbaine) et de stabilisation des berges, la flore de la forêt rivulaire (autour de la rivière)

Les travaux d’entretien autour de la rivière consistent à abattre de manière sélective, élaguer, tailler, couper, à gérer les embâcles (obstruction d'un cours d'eau par des débris) tailler les saules en têtard…
Pour restaurer les zones abimées de la ripisylve (forêt rivulaire) des arbres et des arbustes d’espèces locales (Moselle) sont plantées comme le frêne, l’aulne, le noisetier, le cornouiller sanguin.

 

Mise à jour le Jeudi, 28 Avril 2011 09:44
 
Imprimer Envoyer

 

Les pistes cyclables




UN MAILLAGE À VOCATION TRANSFRONTALIÈRE
La Communauté d’Agglomération Forbach Porte de France a décidé de réaliser son propre itinéraire cyclable, dont la vocation majeure est la mise en valeur du patrimoine local.


La Communauté d’Agglomération, dans le cadre de son schéma directeur, a mis en service ses deux premiers itinéraires, accessible aux vélos, rollers et marcheurs.

L'itinéraire de la Voie Romaine relie Nousseviller Saint-Nabor à Théding, un parcours pittoresque et champêtre de 7 km, le long de l’ancienne Voie Romaine.  Un circuit sans difficulté traversant des localités accueillantes, au cours duquel vous pourrez faire de sympathiques découvertes (chalet du Forst, artisanat d’art à Ebring) et profiter d’un point de vue sur les Vosges du Nord, au niveau du Moulin de Tenteling.

Le second tracé (9 km), en service depuis le mois d'août 2008, intitulé l'itinéraire du Charbon et de l'Acier, relie le quartier de Marienau à Forbach à Petite-Rosselle, traversant une partie forestière avant de vous emmener à la découverte du patrimoine industriel local, notamment la Mine musée du carreau Wendel et enfin vous permettre de rejoindre le réseau cyclable allemand.

 

Les fiches explicatives, éditées par la Communauté d'Agglomération de Forbach, seront disponibles début mai 2009.


piste cyclables de la rosselle

 
L'itinéraire du charbon et de l'acier vous emmene à la découverte du patrimoine industriel local, notamment la Mine musée du carreau Wendel.

Les travaux, initiés par la Communauté d’Agglomération Forbach Porte de France, ont été soutenus financièrement par l’Union Européenne au titre du programme Interreg,  le Conseil Régional de Lorraine et le Conseil Général de la Moselle.

En marge de ces différents tracés réalisés par la Communauté d’Agglomération Forbach Porte de France, d'autres projets de pistes cyclables sont actuellement menés, notamment par l’Etablissement public foncier de Lorraine (EPFL), avec la piste des Berges de la Rosselle, transitant par Freyming-Merlebach, Béning-lès-Saint-Avold et Morsbach, le long de la vallée de la Rosselle dont le réaménagement est en cours de finition.
Des projets qui vont permettre de créer des interconnexions avec les pistes de l'agglomération de Forbach.

Enfin, nos pistes cyclables contribuent également au succès du réseau cyclotouristique transfrontalier de la région SaarMoselle, Vélo Visavis, long de 330 km.

La C o m m u n a u té d’Agglomération de Forbach, au même titre que ses homologues français et allemands, s’est engagée dans le projet afin de faire découvrir à l’ensemble des cyclotouristes les espaces naturels situés de part et d’autre de la frontière.

Pour plus d'infos sur Vélo Visavis, visitez le site dédié.

Mise à jour le Mercredi, 27 Avril 2011 10:50
 
Imprimer Envoyer

    

La Rosselle prend sa source à Longeville-lès-Saint-Avolddans le département de la Moselle en France. Elle traverse les treize communes françaises de Moselle suivantes : 
 
, dans le

Longeville-lès-Saint-Avold

  Saint-Avold

Macheren

Hombourg-Haut

Betting 

Béning-lès-Saint-Avold

Freyming-Merlebach

  Cocheren

   Rosbruck

   Morsbach

   Forbach

   Petite-Rosselle

   Boucheporn
 (en noir les 11 communes 
membres du syndicat)

La Rosselle forme une frontière naturelle entre la France et l'Allemagne entre Morsbach et Petite-Rosselle en France et Großrosseln en Allemagne.
Elle se jette dans la Sarre, en Allemagne, aux environs de Völklingen. Sa longueur totale est de 38 kilomètres, dont 32,8 en France.


 

 


Mise à jour le Mercredi, 27 Avril 2011 15:41
 
Imprimer Envoyer
Découvrez les promenades et pistes cyclables accessibles autour de la rivière la Rosselle en Moselle aménagés par le SIEAR. Pour les localiser et les visualiser, prochainement dans cette rubrique un lien vous sera proposé ainsi que des photographies.
Mise à jour le Mercredi, 27 Avril 2011 15:53
 


Copyright © 2018 La Rosselle est une rivière en cours de renaturation après une pollution.. Tous droits réservés.

Crédit photos http://www.fly-pixel.com/ par l'agence Fly-Pixel : http://www.fly-pixel.com/ .